Qasida, Xassida, Khassida

Le terme prend origine dans la littérature arabe particulièrement dans une de ses composantes nommée ‘arud qui renvoie à la prose et la versification.

Le qaçida est un texte composé de vers rimés, cohérent et fondé sur un thème précis et qui respecte les critères d'un des mètres connus du ‘arud. Les savants ont divergé sur le nombre de vers à partir duquel un texte peut être nommé qaçida et le consensus qui en acquit est qu'un qaçida doit être composé de minimum plus de six vers.

Toutefois, dans le paysage mouride, Qaçida renvoie aux innombrables poèmes du Cheikh Ahmadou Bamba. Le Cheikh donne lui -même une définition exhaustive de« Qaçàid » (pluriel arabe de qaçida) qu’il dissèque comme un acronyme de la manière suivante :
  • QAF signifie « QIRAA ATOUL QUR’AN » pour dire méditer sur le coran
  • ÇAAD signifie « ÇALAATOU ‘ALA ‘NABI » c'est-à-dire prier sur le Prophète (PSL)
  • ALIF pour dire « IL’AMOU » retenez
  • ALIF encore pour «ANNALLAHA WAAHIDOUNE » que DIEU est unique
  • DEEL pour dire « DOUMOU ‘ALA ZAALIKA » faites-en un viatique
« Mes miracles sont mes écrits » C.A.B

Les differentes métriques

Les métriques de la poésie arabe sont appelées par le terme « Bahru ». On retrouve dans les écrits du Cheikh Ahmadou Bamba, des métriques ignorées par les experts de l'arabe classique.

Les principes de la métrique poétique (‘ilm al- ‘arūḍ), qui fixent l'inventaire des modèles de vers et de leurs variantes autorisées et les organisent dans un cadre théorique rigoureux en poésie arabe furent déterminés par Al Halîl dans son Kitab Al ‘Arud (Siècle II de l'Hégire).

Les différents mètres connus et répertoriés sont les suivants :
  • Tawil 
  • Wâfir 
  • Kâmil
  • Basit
  • Mutaqârib
  • Hafif
  • Rajaz
  • Ramal
  • Kâmil Majzu’
  • Sarî
  • Munsarih
  • Hazaj
  • Basit Majzu’
Vous pouvez trouver plus d'informations sur les mètriques en cliquant sur ce lien.
« Je me suis proposé de vivifier les écrits profitables de mes Maîtres et prédécesseurs pour la Face de DIEU, celui-là qui a élevé́ mes encres et mes plumes. »C.A.B

Le QAÇIDA de Cheikh Ahmadou Bamba

Les qaçàid du Cheikh Ahmadou Bamba sont d'ordres divers. Le Cheikh puise son inspiration de la Tablette bien Gardée (Al lawhu l ma’fûz) et sont très souvent des acrostiches de sourates coraniques ou de noms du Saint Prophète de l'Islam.

Cheikh Ahmadou Bamba a écrit sur de nombreux thèmes parmi lesquels nous pouvons citer :
  • Ceux orientés vers les prescriptions obligatoires à tout musulman : les cinq piliers et leur accomplissement, la jurisprudence islamique et les autres sciences;
  • les louanges au Prophète (PSL); tel que recommandé par Allah Le Très Haut;
  • l'unicité divine : des écrits consacrés donc uniquement à renforcer le croyant dans l'esseulement de l'entité divine.
  • le récit de l'épopée du Prophète MOHAMED (PSL) et des Compagnons : on appelle cette catégorie les « MADH ».
  • la gratitude et la reconnaissance envers DIEU : dans ces écrits, le cheikh versifie sa profonde reconnaissance pour les bienfaits que LE TOUT PUISSANT lui a accordés.

Cheikh Ahmadou Bamba, dans sa maîtrise parfaite de la langue arabe et de ses auxiliaires, a écrit des poèmes dans tous les styles et métriques connus et appréciés du monde arabophone. Et au-delà, il a composé dans des styles encore inconnus et sublimes de par la dextérité avec laquelle les mots étaient choisis par le Saint Cheikh.

Les Qaçàid du Cheikh Ahmadou Bamba sont de plusieurs catégories mais peuvent être traités en trois groupes distincts :
  • Les qaçàid d'avant l'exil (le départ forcé qu'avait exigé de lui la puissance coloniale vers les pays du Gabon et du Congo)
  • Les qaçàid écrits lors de l'exil, y compris ceux du voyage en mer
  • Les qaçàid écrits au retour d'exil et jusqu'à son Rappel à Allah en 1927
Néanmoins, certains tentent de poser comme quatrième groupe les qaçàid écrits en Mauritanie, une étape qui représente de manière superficielle un second exil.
Ces trois groupes de qaçàid démontrent du chemin spirituel du Cheikh et renseignent le fidèle qui les étudie sur les différents degrés d'élévation du Cheikh à travers les périodes d'épreuves et de grâces. C'est pour cette raison qu'il est admis de les subdiviser en sept thématiques ou dimensions principales à savoir :
  • les qaçàid destinés à la formulation d'un vœu
  • les qaçàid de la singularisation de Allah Le Très Haut
  • les qaçàid de la magnification de Allah Le Tout Puissant
  • les qaçàid de grâces sur le prophète Muhammad (PSL)
  • les qaçàid de la magnification du prophète Muhammad (PSL)
  • les qaçàid de la proclamation des bienfaits de Dieu
  • les qaçàid de l'assistance promise aux croyants
Ainsi, les écrits du cheikh recouvrent ses sept dimensions spirituelles. Celui qui entreprend de les lire doit commencer par la concentration et la présence intérieure. Ensuite il doit se purifier par des ablutions, comme ceux qui les psalmodiaient du temps oü le Cheikh était physiquement de ce monde-ci.